Kanndi de Rozonoual

Partez à la découverte du Kanndi de Rozonoual, témoin de l’exploitation passée du lin, et situé non loin de la célèbre allée couverte du Mougau, dans les monts d’Arrée

L’association Lichen qui entretient le petit patrimoine de la commune de Commana a reconstruit à l’identique ce kanndi, et vous accompagne toute l’année pour vous le faire découvrir !

Un kanndi, kesako ?

Les kanndi servaient autrefois à traiter le lin, pour en faire du fil et au final de la toile blanche exportée à travers toute l’Europe et au delà. Cette activité florissante a contribué à la richesse économique de la Bretagne entre le 15e et le 18e siècle. Ces buanderies ont été édifiées dans la campagne par les paysans qui effectuaient autrefois les diverses étapes de la transformation du lin, de la culture à la toile.

Constitués d’une cuve, d’un lavoir et d’un foyer, ils pouvaient être plus ou moins grands et étaient construits auprès des cours d’eau.

Environ 230 kanndis ont été recensés sur les communes de Plounéour-Ménez, Sizun et Commana. Cela donne une excellente idée de l’importance de l’activité toilière dans cette partie du Finistère.

Une restauration de longue haleine

Du kanndi de Rozonoual, il ne restait avant 2004 qu’un tas de pierres couvertes de végétation et cachant les cuves d’origine et le bassin. Il a été rebâti par les bénévoles passionnés de l’association Lichen, et certains matériaux ont été apportés par de généraux donateurs. Un travail remarquable de patience !


VOTRE GUIDE


IDÉE RANDO

  • La Route du lin à Commana (12 km) / Un circuit de découverte du patrimoine linier proposé par l’association Lichen / Point de départ : Moulins de Kérouat
  • Le sentier de la pierre bleue (15,5 km) / Point de départ : place de l’Église

A PROXIMITÉ

Kanndi de Rozonoual, Rozonoual, Commana, France

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×